NOUVELLES
28/11/2012 11:36 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Gaza: 7 Palestiniens ont succombé depuis l'arrêt des hostilités, 173 tués

Sept Palestiniens ont succombé à leurs blessures depuis la fin des hostilités le 21 novembre dans la bande de Gaza visée par une opération israélienne, selon un bilan mercredi des services d'urgence du territoire, gouverné par le Hamas.

Ces décès portent à 173 le nombre de Palestiniens tués au cours de l'opération israélienne "Pilier de défense", entamée le 14 novembre et qui s'est conclue sur un cessez-le-feu entre Israël et les groupes armés palestiniens il y a une semaine. Quelque 1.300 personnes ont également été blessées.

Côté israélien, six personnes, dont deux soldats, ont péri lors de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza en huit jours affrontements.

Les morts palestiniens sont également des civils en grande majorité, dont plus de 40 enfants et au moins 13 femmes, selon les services d'urgences et les organisations de défense de droits de l'Homme.

Le Centre palestinien des droits de l'Homme (PCHR) à Gaza a indiqué avoir recensé au moins 105 civils tués.

Les Brigades Al-Qods, branche armée du Jihad islamique, ont annoncé la mort de 10 de leur membres. Un dirigeant du Hamas à Gaza, Mahmoud Zahar, a fait état samedi lors d'une rencontre avec des journalistes d'"un petit nombre de martyrs parmi les branches armées des mouvements de la résistance, une trentaine environ".

my-gde/sst/ggy