NOUVELLES
27/11/2012 10:02 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Wall Street ouvre en baisse, inquiète malgré la Grèce et de bons chiffres

La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi, des craintes sur une impasse budgétaire aux Etats-Unis freinant l'enthousiasme des courtiers après de bons indicateurs américains et un accord sur la Grèce: le Dow Jones reculait de 0,16% et le Nasdaq de 0,10%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 20,77 points à 12.946,60 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 3,11 points à 2.973,67 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 abandonnait 0,14% (-1,90 point) à 1.404,39 points.

Wall Street avait clôturé sans direction lundi, déjà inquiète pour le budget américain mais profitant de la bonne tenue des valeurs technologiques: le Dow Jones a cédé 0,33%, à 12.967,37 points, mais le Nasdaq a avancé de 0,33%, à 2.976,78 points.

Les grands indices peinaient à se hisser dans le vert à l'ouverture malgré la conclusion bienvenue d'un accord arraché dans la nuit en zone euro sur la réduction de la dette grecque et le versement d'une nouvelle tranche d'aide au pays, mais aussi de bonnes statistiques aux Etats-Unis.

Les commandes de biens durables sont ressorties stables en octobre aux Etats-Unis alors que les analystes misaient sur une baisse, ce qui rassurait les courtiers sur le niveau d'investissement des entreprises américaines dans leur outil de production.

Par ailleurs, dans le secteur très surveillé de l'immobilier, les prix des logements aux Etats-Unis ont augmenté en septembre pour le huitième mois d'affilée. Les courtiers étaient également dans l'attente d'un indicateur dans la matinée sur la confiance des consommateurs américains,

Mais "les inquiétudes liées à un +mur budgétaire+ aux Etats-Unis forcent les investisseurs à rester prudents", ont noté les experts de Wells Fargo.

En l'absence d'accord sur un plan de réduction de la dette entre l'exécutif et le Congrès américains avant la fin de l'année, une hausse d'impôts automatique pour tous les ménages et des coupes budgétaires risqueraient de précipiter l'économie américaine dans un nouveau cycle de récession.

Le marché obligataire était en légère hausse. Le rendement du bon du Trésor baissait légèrement à 10 ans à 1,657% contre 1,664% lundi, et celui à 30 ans à 2,800% contre 2,801%.

ppa/soe/mdm