NOUVELLES
27/11/2012 06:30 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Un Yéménite s'immole par le feu pour protester contre l'entreprise Nexen

SANAA, Yémen - Un Yéménite qui protestait apparemment contre son employeur canadien s'est immolé par le feu mardi à l'extérieur de l'édifice du gouvernement à Sanaa, la capitale du Yémen, ont déclaré des responsables médicaux.

Selon ces responsables, Abdel-Hakim Hamoud Qasim est dans un état critique après avoir commis son geste désespéré. Ces responsables ont réclamé l'anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à s'adresser aux journalistes.

Le cousin de l'homme, Mohammed Qasim, a expliqué qu'Abdel-Hakim voulait attirer l'attention des autorités sur une plainte qu'il a déposée au ministère yéménite du Pétrole au sujet de son employeur, la société pétrolière et gazière Nexen (TSX:NXY), de Calgary. Abdel-Hakim Hamoud Qasim a travaillé comme chauffeur pour l'entreprise pendant 16 ans, jusqu'en 2006.

Mohammed Qasim affirme que son cousin a été grièvement blessé dans le cadre de son travail pour Nexen au Yémen et qu'il n'a reçu que 3000 $ US de dédommagement après l'accident.

L'entreprise Nexen n'a pas pu être jointe dans l'immédiat pour commenter l'information.