NOUVELLES
27/11/2012 07:32 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Turquie/matchs truqués: un à trois ans de prison requis contre le Nigérian Emenike

Un procureur turc a requis mardi une peine d'un à trois ans de prison contre l'international nigérian Emmanuel Emenike, actuellement au Spartak Moscou (1re div. russe), pour son implication dans un vaste scandale de matchs truqués en Turquie.

Le procureur de la 16e chambre criminelle d'Istanbul a accusé Emenike d'avoir simulé en mai 2011 une blessure pour ne pas jouer avec son club de Karabükspor (1re div. turque) un match contre Fenerbahçe, a rapporté l'agence de presse Anatolie.

Le manager de l'attaquant nigérian avait auparavant été approché par des dirigeants de Fenerbahçe pour organiser cette "défection" du joueur, qui a contribué à la victoire 1-0 de la formation stambouliote, a reproché le ministère public.

Le dossier d'Emmanuel Emenike a été disjoint d'un vaste procès pour matchs truqués qui a ébranlé le football turc et s'est conclu en juillet par la condamnation du président de Fenerbahçe, Aziz Yildirim, à six ans et trois mois de prison.

Au total, 93 personnes ont été jugées et plusieurs d'entre elles condamnées pour avoir truqué des rencontres de 1re et 2e divisions durant la saison 2010-2011, ainsi que pour diverses malversations.

Le dossier d'Emenike a été séparé du procès principal en raison de sa sortie du territoire turc après son engagement au Spartak Moscou en juillet 2011, selon Anatolie.

nc/pa/eb