NOUVELLES
27/11/2012 03:09 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Mexique: la légalisation du cannabis dans 2 Etats américains change la donne (président mexicain)

La légalisation du cannabis à usage récréatif dans deux Etats américains va pousser le Mexique à "repenser" sa lutte anti-drogues, a affirmé le président élu mexicain, Enrique Peña Nieto, dans l'hebdomadaire Time paru mardi.

"Sans aucun doute, cela ouvre un espace pour repenser notre lutte anti-drogues. Cela ne signifie pas forcément que le gouvernement mexicain va soudainement changer ses pratiques actuelles (...) mais je suis en faveur d'un débat régional", déclare le président mexicain qui doit être investi samedi.

Le Colorado (ouest) et l'Etat de Washington (nord-ouest) ont été les premiers Etats américains à autoriser l'usage récréatif du cannabis par un référendum tenu le 6 novembre dernier, jour de la présidentielle américaine.

Les autorités locales vont donc réguler -- au nez et à la barbe de l'Etat fédéral, qui interdit la possession, la consommation et la commercialisation du cannabis à quelque fin que ce soit -- la distribution de l'herbe, qui offrira au passage une nouvelle source de revenus fiscaux.

L'usage médical de la marijuana est autorisé en Californie (ouest) et dans 15 autres Etats américains.

"Personnellement, je suis contre la légalisation", déclare le président mexicain dans cet entretien avec le Time. Mais ces référendums "changent" le débat et "ont des conséquences sur la manière dont le Mexique et d'autres pays de la région répondent" au trafic de drogue, ajoute-t-il.

Enrique Peña Nieto succède au président Felipe Calderón. Durant les six années du mandat de M. Calderón les violences liées au crime organisé ont fait 60.000 morts dans le pays.

jz/rap/bdx