NOUVELLES
27/11/2012 02:46 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Les profits de Couche-Tard bondissent

Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) bénéficie pleinement de l'acquisition des stations-service de Statoil Fuel & Retail (SFR), qui a fait bondir de 54,4 % ses profits nets à son deuxième trimestre.

Au cours de la période qui a pris fin le 14 octobre, le détaillant québécois a enregistré un bénéfice net de 175,2 millions de dollars américains (94 ¢US par action), alors qu'il avait engrangé 113,5 millions de dollars américains (61 ¢US) pendant le trimestre correspondant de l'an dernier.

Outre l'acquisition de SFR, Couche-Tard a profité de la hausse de la marge bénéficiaire brute aux États-Unis, d'une hausse contenue des dépenses et d'un taux moyen d'impôt à la baisse.

Il reste qu'en excluant les éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'élève à 90 ¢US, ce qui est inférieur à la prévision moyenne de 94 ¢US des analystes financiers.

Le chiffre d'affaires trimestriel a explosé de 80,8 % pour s'élever à 9,32 milliards de dollars américains.

Par contre, la croissance des ventes des magasins ouverts depuis au moins un an a fortement ralenti, s'établissant à 0,4 % au Canada et aux États-Unis. Au trimestre précédent, elle avait atteint 2,8 % aux États-Unis et 5 % au Canada.

À la clôture des marchés, mardi, l'action de Couche-Tard valait 46,54 $, à la Bourse de Toronto.