NOUVELLES
27/11/2012 09:22 EST | Actualisé 27/01/2013 05:12 EST

Au moins 20 morts dans le bombardement d'une usine d'huile d'olive en Syrie

BEYROUTH - Le bombardement par l'aviation syrienne d'une usine d'extraction d'huile d'olive près d'Idlib, dans le nord de la Syrie, a fait au moins 20 morts mardi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme et les Comités locaux de coordination.

Selon les Comités, qui s'appuient sur un réseau de sources sur le terrain, au moins 20 personnes ont été tuées et de nombreuses autres ont été blessées lors du raid.

L'Observatoire a de son côté fait état de «dizaines de morts et de blessés». Ces bilans n'ont pu être confirmés de source indépendante, en raison des restrictions imposées aux journalistes par les autorités syriennes.

Au cours des derniers mois, l'aviation syrienne a procédé à de nombreux raids aériens, principalement dans les provinces d'Idlib et de Deir el-Zour, ainsi que dans les banlieues de Damas contrôlées par les rebelles.

D'après un militant de l'opposition présent dans la ville d'Idlib, des dizaines de personnes se trouvaient dans l'usine pour faire presser leurs olives, une denrée de base en Syrie, lors du raid. La plupart des usines d'extraction d'huile sont à l'arrêt en raison des combats dans la région et celles qui fonctionnent encore «sont bondées», a-t-il déclaré par téléphone à l'Associated Press.

L'Observatoire a par ailleurs rapporté mardi de violents combats à la périphérie sud de Maaret al-Numan, une localité du nord du pays prise par l'insurrection le mois dernier. La ville occupe une position stratégique sur l'autoroute qui relie Damas à Alep.

Alep, plus grande ville et capitale économique de la Syrie, est depuis juillet dernier le théâtre de violents affrontements entre les forces gouvernementales et les rebelles.