NOUVELLES
26/11/2012 05:21 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Les négociations se poursuivent dans les transports publics à Moncton

La Ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a repris, dimanche soir, les négociations avec les employés en lock-out de Codiac Transpo.

Un médiateur était présent à la table. La Ville se dit optimiste et plus près que jamais d'une entente.

Le président du syndicat des employés a proposé une augmentation salariale de 2,75 % par année pendant cinq ans, lors de la réunion du conseil municipal, lundi dernier. En avril, la Ville avait soumis une offre similaire aux employés, et ces derniers l'avaient rejetée.

Le lock-out dure depuis cinq mois. Selon Yvon Lapierre, maire de Dieppe, il est temps que le service soit rétabli.

« On leur souhaite de bonnes délibérations, de bonnes négociations. On sait qu'on a un pourcentage de gens qui sont affectés chez nous à Dieppe. Le transport en commun ne deviendra jamais une chose avec laquelle on fait un profit, mais c'est important comme service à nos citoyens », souligne M. Lapierre.