NOUVELLES
26/11/2012 05:51 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

La Russie prépare des interdictions de stade pour supporteurs violents

Le gouvernement russe propose d'introduire des interdictions temporaires de stade pour les supporteurs violents, afin de lutter contre les hooligans dans la perspective du Mondial-2018 de football, après la multiplication des incidents, selon un projet de loi discuté lundi.

Une interdiction de stade jusqu'à un mois est prévue pour tout supporteur commettant des violences, a déclaré le vice-Premier ministre Dmitri Kozak, chargé des Sports, lors d'une réunion avec le Premier ministre, Dmitri Medvedev, selon les agences russes.

Ce dernier a proposé d'aller plus loin en suggérant des interdictions de stade "à vie" pour les supporteurs commettant des infractions "à l'intérieur même des stades".

Le Premier ministre a souligné l'importance de trouver des "mesures équilibrées" faisant la distinction entre les supporteurs qui viennent au stade pour voir des matches et ceux qui ont pour objectif de commettre des violences.

Les hooligans doivent être sanctionnés "sévèrement, d'autant plus que la Russie va accueillir au cours des prochaines années d'importantes événements sportifs", a déclaré M. Medvedev en citant les jeux Olympiques d'hiver à Sotchi en 2014 et la Coupe du monde de football en 2018.

En outre, "tous les stades seront équipés de webcams pour garantir une surveillance vidéo, afin de pouvoir élucider facilement" les auteurs de violences et autres infractions, a détaillé M. Kozak en évoquant ce projet de loi qui doit être examiné d'ici à janvier par la chambre basse du Parlement russe (Douma) et sera selon toute vraisemblance adopté.

L'annonce de ces mesures intervient après la blessure du gardien du Dynamo Moscou touché au visage par un pétard lancé d'une tribune d'un stade lors d'un match de championnat de Russie le 17 novembre.

Les incidents dans les stades et les bagarres de supporteurs se sont multipliés ces dernières années en Russie.

bfi/lpt/eb