NOUVELLES
26/11/2012 10:42 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

La Fédération anglaise de soccer ouvre enquête contre les partisans de West Ham

LONDRES - La Fédération anglaise de football et la police londonienne ont ouvert une enquête sur de présumés chants antisémites de partisans de West Ham lors du match de Premier League, dimanche, face à Tottenham (3-1).

Des partisans de West Ham ont sifflé pour imiter le bruit des chambres à gaz et ont repris des chansons sur Adolf Hitler lors de la défaite de leur club face aux Spurs.

Deux amateurs ont même été arrêtés pour avoir fait des saluts nazis.

Situé dans le nord de Londres, Tottenham est connu comme étant un club avec un nombre important de partisans d'origine juive.

Les partisans de Tottenham avaient été attaqués en Italie, jeudi, lors du match de leur club contre la Lazio de Rome en Ligue Europa (0-0). L'un d'entre eux avait même reçu un coup de poignard. En référence à ce sinistre épisode, certains supporteurs de West Ham ont chanté: «Peut-on vous poignarder chaque semaine?» et «Viva Lazio».

La Fédération a annoncé rassembler des informations des deux clubs et être en contact avec la police, qui mène sa propre enquête après avoir reçu une plainte.

Le Community security trust (CST), une organisation qui surveille l'antisémitisme en Angleterre, a affirmé avoir reçu des plaintes de partisans juifs présents au match de dimanche et souhaite rencontrer d'urgence la Fédération anglaise de football.

«L'époque où les partisans de football anglais faisaient des cris de singes est révolue, a déclaré le porte-parole du CST, Mark Gardner. Mais des chants antisémites sur Adolf Hitler et sur les chambres à gaz ont été entendus dans la partie du stade rassemblant les supporteurs de West Ham.»

D'après Gardner, de tels comportements «risquent de sérieusement compromettre» les efforts visant à éradiquer le racisme dans le football.

«Les amateurs coupables de comportements racistes ou antisémites doivent être arrêtés, jugés et interdits de stade, a-t-il expliqué. La famille du football ne peut pas se permettre d'encourager les chants nazis en les ignorants.»

West Ham s'est déclaré solidaire de Tottenham dans l'enquête.

«West Ham United agira de la manière la plus vigoureuse contre le moindre de ses partisans coupables d'un comportement catégoriquement rejeté par West Ham United», a fait savoir le club anglais dans un communiqué.