NOUVELLES
26/11/2012 03:30 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Hommage unanime de la presse allemande aux champions, Vettel et Schumacher

La presse allemande rendait un hommage unanime lundi matin à ses stars de Formule 1, Sebastian Vettel, triple champion du monde après une course folle et Michael Schumacher, retraité sept fois titré.

"La folie Vettel", titre en une le journal le plus lu d'Allemagne, Bild. En hommage à son champion, le quotidien populaire transforme tous les 'F' et 'W' en 'V', comme celui de la victoire et de l'initiale du nom de famille du champion.

Et de fêter également Michael Schumacher, dont c'était dimanche à Sao Paulo, la 307e et dernière course de F1, en publiant une photo des deux champions enlacés.

"Vettel maintenant tu es un dieu de la course", lance Bild dans ses pages sports après ce troisième titre.

"Fin d'une course dramatique: malgré un accident peu après le départ, Sebastian Vettel est devenu champion du monde de Formule 1 pour la 3e année consécutive, au Grand Prix du Brésil", constate le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung en une, photo de Vettel à l'appui.

Dans ses pages sports, il consacre un éditorial au troisième titre d'affilée du champion de 25 ans, intitulé: "Comme Fangio et Schumacher".

"En 62 ans de Formule 1, seuls deux autres coureurs ont réussi un tel exploit: Juan Manuel Fangio (1954-56) et Michael Schumacher (2000-2002). Que Vettel atteigne déjà ce palmarès à 25 ans et soit ainsi de loin le plus jeune à pouvoir s'en targuer, montre le potentiel de ce coureur", estime la SZ.

Selon lui, Sebastian Vettel a été le meilleur coureur pendant la deuxième moitié de la saison, avec quatre victoires sur les sept dernières courses.

"Champion du monde après une course folle", s'exclame en une le quotidien conservateur Die Welt qui estime qu'il a gagné grâce à des nerfs d'acier.

Die Welt consacre une autre page à Michael Schumacher, intitulée "Chapeau et merci".

Le quotidien libéral Frankfurter Allgemeine Zeitung fête lui aussi les deux héros: "sacré champion du monde après des secondes de frayeur", écrit-il pour Vettel. "Michael - Thank you and Goodbye", lance-t-il pour les adieux au Brésil de Schumacher, ajoutant "sous la pluie, le champion du monde de tous les records est septième".

Dans son éditorial, la FAZ rappelle que les succès en Formule 1 ne sont possibles que si l'équipe travaille parfaitement ensemble.

Interviewé lundi matin par la deuxième chaîne publique allemande ZDF, Ralf Schumacher a estimé que Vettel "a le potentiel" de faire aussi bien que son frère.

clp/hap/eb