NOUVELLES
26/11/2012 02:02 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Ecclestone pourrait sauter

« La sortie, c'est par où? », semble dire Bernie Ecclestone. Le patron de la F1 pourrait être démis de ses fonctions s'il est accusé de corruption par la justice allemande.

C'est ce qu'écrit la presse allemande, lundi. Selon le Süddeutsche Zeitung et l'agence SID, M. Ecclestone est sur le point de perdre son poste.

Quand il est allé féliciter Sebastian Vettel dans les coulisses d'Interlagos, avant de s'éclipser, peut-être a-t-il aussi dit adieu à cet univers qu'il a bâti de toutes pièces.

« La F1 pourrait avoir bientôt un nouveau patron », écrit SID, tandis que le journal allemand explique qu'un « plan détaillé » a été élaboré pour remplacer le Britannique de 82 ans s'il devait être accusé de corruption dans l'affaire Gribkowski.

La société d'investissements CVC Capital, qui détient 75 % des parts de la F1 depuis 2005, songe à remplacer Bernie Ecclestone s'il est accusé, « comme on s'y attend », par la justice allemande.

Rappelons que CVC avait pris le contrôle de la F1 en 2005 en promettant à M. Ecclestone qu'il garderait son poste.

Le Süddeutsche Zeitung a révélé vendredi que les services des impôts britanniques et allemands avaient formé une cellule commune pour étudier l'historique fiscal du Britannique, notamment ses relevés bancaires des dernières années.