NOUVELLES
26/11/2012 07:12 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Coupe du monde - Le Suisse Janka songe à aller courir chez les dames

Le skieur suisse Carlo Janka a résumé avec beaucoup d'autodérision dans un tweet ses performances désastreuses du week-end à Lake Louise, au Canada, jugeant qu'il devrait peut-être songer à aller courir chez les dames.

"Au lieu de Lindsey chez les messieurs, c'est moi qui devrais peut-être prendre le départ chez les dames", a écrit le champion olympique 2010 et du monde 2009 de géant.

Un clin d'oeil à la mini-polémique suscitée cet automne par la demande de l'Américaine Lindsey Vonn, la star du ski alpin féminin, qui voulait disputer la descente masculine de Lake Louise mais n'a pas obtenu le feu vert de la FIS, la fédération internationale.

Le Suisse, qui avait remporté, à 23 ans, le classement général de la Coupe du monde en 2010, s'adjugeant cette saison-là trois descentes dont la grande classique de Wengen (Suisse), a terminé à la 51e place samedi lors de la première de la saison, dans les Rocheuses canadiennes, son pire résultat dans l'épreuve reine depuis ses débuts sur le circuit majeur.

Dimanche, il a fait à peine mieux en se classant 40e du super-G, lui qui était monté sur le podium de cette même course il y a deux ans.

C'est pourtant sur cette piste, que Carlo Janka avait fait parler de lui la première fois, en se hissant à la deuxième place de la descente en 2008 malgré son dossard 65.

En deux saisons, le talentueux skieur a cumulé or mondial, olympique et grand globe de cristal, avant de plonger dès l'année suivante dans le ventre mou du classement.

Sa soudaine régression reste un mystère, d'autant que le garçon n'est guère loquace. Carlo Janka avait bien subi une légère intervention au coeur pour des problèmes d'arythmie en février 2011, mais cela ne l'avait pas empêché de remporter un slalom géant quelques jours plus tard à Kranjska Gora (Slovénie), son dernier succès.

Cette saison, il connaît de gros problèmes de matériel, ayant du mal à trouver chaussure à son pied.

stp/eb