NOUVELLES
26/11/2012 05:38 EST | Actualisé 26/01/2013 05:12 EST

Argos: le recrutement et l'esprit d'équipe ont aidé le club à remporter le titre

TORONTO - Ricky Ray l'a vu dès la fin du camp d'entraînement: un lien spécial unissait ces Argonauts de Toronto. Ils n'étaient pas les plus gros, les plus rapides ou les plus connus, mais ils veillaient l'un sur l'autre.

Ray, acquis d'Edmonton pendant la saison morte, a donné crédit au d.g. Jim Barker et à l'entraîneur Scott Milanovich pour avoir choisi les bons éléments, un groupe qui allait former l'équipe championne de la coupe Grey.

«Ils ont parfois préféré des gars qui seraient des bons coéquipiers à des gars ayant un peu plus de talent, a dit le vétéran quart. Tout commence avec la chimie dans le vestiaire, et je pense que c'est ça qui a fait la différence pour nous.»

Milanovich a d'ailleurs fait référence à cet esprit d'équipe dans son discours d'avant-match, dimanche.

«Quand ça devient difficile, trouvez de la force dans vos coéquipiers», a t-il dit.

Barker savait en obtenant Ray que l'équipe pourrait accomplir de grandes choses si on l'entourait de la bonne façon.

Chaque athlète a son histoire et les Argos ne sont pas les seuls avec leurs lots de parcours ardus, mais il n'est jamais facile de repérer les as cachés.

«Tous les joueurs de l'équipe ont dû surmonter quelque chose, a dit Ray avant le gain de 35-22 des siens en match ultime contre Calgary. Nous sommes une famille qui a fait front commun, peu importe la position sur le terrain, pour jouer du grand football.»

Chad Owens avait déjà fait sa place avec les Argos, qui avaient déjà eu du succès avec un ailier et spécialiste des retours au petit gabarit (Pinball Clemons). En 2012, il a mené la ligue pour les verges au total et a été nommé joueur par excellence de la LCF. Dimanche, c'est lui qui a inscrit le premier touché dans le match de la coupe Grey.

L'ailier défensif Pacino Horne était hors du football depuis deux ans quand les Argos l'ont sorti de l'obscurité du football d'aréna en mai. Dimanche, il a ramené une interception de 25 verges pour un touché.

Barker a souligné le flair du coordonnateur défensif Chris Jones pour découvrir des joueurs talentueux dans des camps d'évaluation. Samedi, Jones se rendra d'ailleurs à Los Angeles pour un de ces camps. C'est comme ça qu'on a trouvé Horne, après un camp de ce genre à Detroit.

«Il a payé son 80 $ et il a montré ce qu'il peut faire, a dit Barker. Il a gagné sa place dans le club et est resté partant pendant toute la saison.»

Pour ce qui est du demi offensif Chad Kackert, un athlète de cinq pieds neuf, Milanovich et Barker ont vu en lui plus de polyvalence que chez Cory Boyd. Kackert a été nommé le joueur par excellence du match de la coupe Grey, dimanche, ayant fourni 133 verges au sol et 62 par réceptions.

Le secondeur Robert McCune, libéré par les Stampeders en juin, s'est joint aux Argos cinq jours plus tard. Il était plus que motivé, dimanche, et il a fini le match à égalité au sommet pour les plaqués, avec six.

Les Argonauts ont fini la saison avec cinq gains d'affilée en route vers la conquête du championnat. Ils pourront célébrer à l'occasion d'une parade au centre-ville de Toronto, mardi.

«C'est un rêve qui se réalise», a dit Barker.