NOUVELLES
25/11/2012 03:15 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Le Norvégien Aksel Lund Svindal complète un balayage à Lake Louise

LAKE LOUISE, Alta. - Aksel Lund Svindal est sur une lancée.

Le Canadien Jan Hudec soutient qu'il y a 20 skieurs sur le circuit de la Coupe du monde capables de gagner, qu'il y en a cinq qui pensent pouvoir gagner et un ou deux qui savent qu'ils peuvent gagner.

Svindal se retrouve dans la dernière catégorie, après avoir balayé la descente et le super-G pour amorcer la saison de la Coupe du monde à Lake Louise.

C'est la première fois qu'un skieur balaie l'étape albertaine depuis l'Américain Bode Miller en 2004.

«C'est ce qui est bien du ski. Quand vous l'avez, vous allez vite», a déclaré Svindal dimanche, après sa victoire en super-G.

Il s'agissait d'un deuxième gain de suite pour lui à Lake Louise, puisqu'il y avait aussi remporté le super-G en 2011.

«La majorité des skieurs, dont moi, savent qu'ils n'ont pas l'occasion de gagner des étapes de la Coupe du monde à chaque jour et quand vous avez l'impression d'avoir une chance, vous devez en profiter, a poursuivi Svindal. Hier et aujourd'hui (dimanche), j'avais le sentiment de pouvoir gagner et vous devez tenter de profiter de chacune de ces occasions.»

Svindal a eu le dessus sur le Français Adrien Theaux par 0,85 seconde, dimanche. L'Autrichien Joachim Puchner a complété le podium.

Érik Guay, de Mont-Tremblant, a été le meilleur chez les Canadiens avec une 11e place, trois rangs devant John Kucera, de Calgary.

Svindal avait remporté la descente de samedi par plus d'une demi-seconde.

«Il a la touche magique présentement, a noté Guay. Il a donné une leçon à tout le monde aujourd'hui.

«Un écart de 85 centièmes de seconde est énorme en super-G, mais c'est bien aussi pour nous, car nous pouvons regarder sa vidéo et voir ce qu'il a fait de bien et essayer d'apprendre. Il semble être sur une lancée présentement.»

Les Canadiens ont quitté Lake Louise avec trois top-15, mais aucune médaille. La sixième position de Guay en descente a été le meilleur résultat canadien.

Les meilleurs skieurs canadiens n'étaient pas au sommet de leur forme. Guay, le champion du monde en titre en descente, et Hudec avaient pris du retard dans leur préparation en raison d'opérations au genou tard en septembre.

Kucera effectuait un retour à la compétition après s'être sérieusement fracturé une jambe, il y a trois ans à Lake Louise. Manuel Osborne-Paradis, de Vancouver, était aussi de retour après s'être fracturé une jambe à Chamonix en 2011.

Les quatre Canadiens ont déjà enregistré des podiums à Lake Louise au cours de leur carrière. Osborne-Paradis (2009), Hudec (2007) et Kuceca (2006) y ont même déjà triomphé.

«Nous devrions viser un peu plus haut présentement, a noté Guay. Nous semblons nous satisfaire de nous qualifier et de terminer dans le top-20. Je crois que nous devrions attaquer le podium.»

Ils se dirigeront maintenant vers Beaver Creek, au Colorado, afin de participer à une descente, un super-G et un slalom géant. Les femmes seront de passage à Lake Louise cette semaine pour deux descentes, vendredi et samedi, et un super-G, dimanche.