NOUVELLES
25/11/2012 01:47 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

GP du Brésil: Vettel triple champion du monde au terme d'une course folle

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) est devenu champion du monde de Formule 1 pour la 3e année consécutive, dimanche à Sao Paulo, au terme d'un Grand Prix du Brésil à sensations finalement remporté par le Britannique Jenson Button (McLaren-Mercedes).

Vettel est champion avec 3 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), 2e de cette course derrière Button et devant son coéquipier Felipe Massa, dans l'autre Ferrari, ce qui permet à la Scuderia de terminer deuxième du championnat des constructeurs.

Vettel, parti en tête à queue dès le premier tour, sur une piste sèche, après avoir été heurté à l'arrière par la Williams de Bruno Senna, a failli tout perdre puis est remonté au classement, s'arrêtant quatre fois pour changer de pneus, soit une fois de plus qu'Alonso, lors d'une course perturbée par plusieurs averses.

L'Allemand a finalement terminé 6e, juste devant son compatriote Michael Schumacher (Mercedes), septuple champion du monde, dont c'était la 307e et dernière course de F1. "Schumi" a été le premier à féliciter "Baby Schumi" après l'arrivée, heureux de terminer cette dernière course à la 7e place, son chiffre-fétiche.

Cette course complètement folle a commencé par une série de dépassements, puis de changements de pneus dès le 11e tour, qui ont permis à Button et à l'Allemand Nico Hülkenberg (Force India) de passer en tête. Puis une première neutralisation a eu lieu, du 23e au 30e tour, le temps d'enlever quelques débris de carbone qui traînaient sur la piste, après un énième accrochage.

Hülkenberg est alors passé en tête, à la surprise générale, puis a fait un petit écart, au 49e tour, qui a permis à l'autre pilote McLaren, Lewis Hamilton, parti en pole position, de lui prendre les commandes. "Hulk" a ensuite heurté Hamilton en essayant de reprendre son bien, quelques tours plus tard, et a écopé d'un passage dans les stands, ce qui ne l'a pas empêché de finir 5e, devant Vettel.

Button est repassé en tête, en s'étant arrêté une fois de moins que les autres, et cette course ahurissante s'est terminée au ralenti, derrière la voiture de sécurité, après une 2e neutralisation pendant le 71e et dernier tour, l'autre Force India de l'Ecossais Paul di Resta étant coincée contre les rails de sécurité.

L'Anglais, champion du monde 2009, a donc terminé l'année comme il l'avait commencée, en Australie, par une victoire.

dlo/jde