NOUVELLES
25/11/2012 04:25 EST | Actualisé 25/01/2013 05:12 EST

Carpenter réussit un placement sur le dernier jeu et les Dolphins gagnent 24-21

MIAMI - Dan Carpenter a réussi un placement de 43 verges lors du dernier jeu du match, dimanche, permettant aux Dolphins de Miami de l'emporter 24-21 aux dépens des Seahawks de Seattle.

Les Dolphins (5-6) ont inscrit 17 de leurs points au dernier quart pour stopper une série de trois revers.

Ryan Tannehill a orchestré une montée de 65 verges dans les 92 dernières secondes du match, pavant la voie au placement de Carpenter.

«C'est vraiment excitant, a déclaré Tannehill. Tu sais que ton équipe a besoin que tu hausses ton niveau de jeu d'un cran.»

Tannehill a complété 18 passes sur 26 pour 253 verges, avec une passe de touché et une interception. Reggie Bush a porté le ballon 14 fois, récoltant 87 verges. Du côté des ailiers, Davone Bess a capté sept passes pour 129 verges, dont une de 39 verges.

«Dans cette ligue, tu as besoin de gagner des matchs comme ceux-là, a mentionné l'entraîneur des Dolphins Joe Philbin. C'est important pour n'importe quel quart-arrière d'y parvenir.»

Leon Washington des Seahawks (6-5) a ramené un botté d'engagement sur 98 verges jusqu'à la zone des buts pour la huitième fois de la saison, égalant ainsi un record de la NFL. Son club prenait alors les devants 21-14, avec 7:54 à jouer au dernier quart, mais les Dolphins ont répondu avec une montée fructueuse de 80 verges. Tannehill a mis la touche finale à cette poussée avec une passe de touché de 29 verges à Charles Clay pour faire 21-21.

«Personne n'a paniqué, a commenté Tannehill. Tout le monde se sentait confiant sur le terrain.»

Les Seahawks sont invaincus à domicile mais à l'étranger, ils ont perdu cinq fois sur six jusqu'ici en 2012. Russell Wilson a réussi 21 passes sur 27 pour 224 verges, dont deux passes de touché. Il a également amassé 38 verges par la course.

«Je suis déçu par rapport à toutes les phases du jeu, a dit l'entraîneur des Seahawks Pete Carroll. On n'a pas fait les choses qu'on avait besoin de faire pendant notre semaine de repos pour être bien préparés. J'ai tout fait foirer.»

Les arroseurs de pelouse se sont déclanchés entre deux jeux lors du troisième quart, causant un bref délai à la partie et des cris provenant de la foule, visiblement amusée. Mais les fans des Dolphins présents dans les gradins n'ont pas vraiment eu autre chose à se mettre sous la dent jusqu'à ce que l'offensive floridienne ne reprenne finalement vie au quatrième quart, après avoir inscrit seulement deux touchés au cours de ses 13 derniers quarts.