NOUVELLES
24/11/2012 04:20 EST | Actualisé 24/01/2013 05:12 EST

Québec: un chef mafieux devant la commission d'enquête sur la corruption (presse)

Un parrain présumé de la mafia canadienne, Vito Rizzuto, a été convoqué pour témoigner devant la commission d'enquête sur le système de pots-de-vin autour des marchés publics au Québec, a rapporté samedi la chaîne Radio-Canada.

Le chef présumé du clan sicilien de Montréal est revenu libre au Canada en octobre après avoir purgé six ans de prison aux Etats-Unis pour son implication dans l'élimination, en mai 1981, de trois membres de la famille new-yorkaise des Bonanno.

Selon Radio-Canada, l'ancien mafieux a reçu le 19 novembre une assignation à comparaître devant la commission Charbonneau, mise en place par le gouvernement québécois pour mettre à jour les multiples réseaux de corruption autour de l'attribution de marchés publics dans la province.

La police fédérale a filmé des entrepreneurs du bâtiment remettant des enveloppes d'argent au père de Vito Rizzuto, abattu en 2010. Un entrepreneur, Lino Zambito, a aussi expliqué que M. Rizzuto avait servi de médiateur lors d'un conflit sur l'obtention d'un gros contrat de transports.

La famille Rizzuto aurait ainsi reçu 2,5% de tous les contrats publics du Québec.

L'enquête de la commission Charbonneau secoue la province depuis plusieurs mois et a déjà fait tomber le maire de la capitale Montréal, Gérard Tremblay, et celui de Laval, la troisième ville québécoise.

amc/ico/mdm