NOUVELLES
24/11/2012 04:45 EST | Actualisé 24/01/2013 05:12 EST

Coupe du monde - Lake Louise: Svindal souverain en descente

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a lancé la saison de vitesse en beauté en s'imposant samedi pour la première fois de sa carrière en descente à Lake Louise, où il avait déjà gagné trois fois le super-G mais encore jamais dans la discipline reine du ski alpin.

Sur une piste souple en raison des précipitations neigeuses récentes (50 cm de neige dans la semaine) et marquée par le passage des premiers coureurs, Svindal a livré une véritable démonstration dans les Rocheuses canadiennes malgré son N.22 pour signer son 17e succès sur le circuit mondial.

Vainqueur du super-G à Lake Louise l'an dernier, le Norvégien a les moyens de faire le doublé descente/super-G dimanche (18h00 GMT), ce qui n'est plus arrivé dans la station canadienne depuis l'Américain Bode Miller en 2004.

En 1 min 48 sec 31, Svindal, vainqueur jeudi du second entraînement, a devancé de 64/100 l'Autrichien Max Franz, vainqueur mercredi du premier entraînement, et auteur de son premier podium en carrière. Le jeune homme de 23 ans vise une place aux Mondiaux-2013, à domicile à Schladming.

"Quand j'ai vu que Franz (dossard 3) menait toujours, j'étais assez pessimiste au départ. J'ai pris beaucoup de risques pour gagner, en essayant de tendre les lignes partout où je pouvais et ça a marché. J'étais quand même surpris par l'écart à l'arrivée", a déclaré Svindal.

"Ce résultat montre que la préparation de l'été a été bonne et que l'hiver pourrait être sympa", a ajouté le double vainqueur de la Coupe du monde générale (2007, 2009). "J'aime Lake Louise, c'est le départ idéal pour la saison de vitesse: une piste rapide mais pas trop dure, plus relax qu'ailleurs. En plus, ça ressemble un peu à la Norvège !"

L'Autrichien Klaus Kroell, tenant du petit globe de la spécialité, et le surprenant Américain Marco Sullivan se sont partagé la troisième place, à seulement 02/100 de Franz (soit moins de 60 cm sur 3106 m de course...).

Le vétéran Sullivan a déboulé sur le podium avec son dossard 42 juste après une très longue interruption de course pour évacuer le jeune italien Mattia Casse, qui s'est blessé à l'épaule gauche après une chute terminée dans les filets de sécurité et a dû être hospitalisé à Banff, près de Lake Louise.

La piste a pu légèrement durcir quand le soleil s'est caché au moment de la longue interruption. Juste après le beau passage de Sullivan, l'Autrichien Florian Scheiber s'est en effet intercalé à la 11e place.

"J'ai eu des doutes ces dernières saisons, j'ai presque perdu ma place en équipe américaine et des sponsors m'ont quitté alors ce podium est d'autant plus spécial", a déclaré le Californien de 32 ans.

bpe-stp/jmt