NOUVELLES
23/11/2012 11:23 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

Six des huit clubs de la LCF font leurs frais, se réjouit le commissaire Cohon

TORONTO - Soixante-quinze pour cent des concessions de la LCF ont fait leurs frais ou généré des profits en 2012, a indiqué le commissaire Mark Cohon, vendredi, à l'occasion de sa traditionnelle allocution de la semaine de la Coupe Grey.

Cela signifie que six des huit équipes du circuit sont en bonne santé financière.

Les deux concessions ontariennes continuent d'être des «projets en cours», a affirmé Cohon. Le commissaire s'est toutefois dit optimiste en ce qui regarde l'avenir des Tiger-Cats de Hamilton et des Argonauts de Toronto.

«Nous savons que nous avons du travail à faire dans le sud de l'Ontario, a affirmé le commissaire. Mais je suis confiant, alors que nous regardons vers l'avenir en vue d'un nouveau contrat de télé, un nouveau stade à Hamilton et les progrès faits ici à Toronto, que dans quelques années le chiffre (de clubs profitables) va augmenter.»

L'an dernier, Toronto et Hamilton ont partagé une somme de 1 million $ avancée par la LCF afin de promouvoir le développement du football amateur dans le sud de l'Ontario.

Le mois prochain, le vénérable stade Ivor-Wynne sera démoli et remplacé par un stade à la fine pointe de 24 000 sièges à temps pour la saison 2014. Les Ticats ont conclu une entente avec l'Université de Guelph afin d'y disputer une majorité de matchs à domicile d'ici là.

La ligue a accepté en principe d'accorder une aide financière au propriétaire des Tiger-Cats, Bob Young, afin qu'il puisse renflouer son budget en 2013, mais le montant n'a pas encore été précisé, a indiqué Cohon.

«Ce que nous voyons maintenant, c'est une lumière brillante au bout de ce qui était jadis un très long tunnel, a déclaré Cohon. Ce projet va bientôt rapporter et nous voulons le soutenir dans cet effort.»

L'octroi du 100e match de la Coupe Grey à la ville de Toronto a aidé les Argos à augmenter leur moyenne d'assistance, ainsi que leurs revenus en ventes de billets et d'abonnements de saison — une hausse de 50 pour cent dans ce dernier cas —, a fait valoir le commissaire.

Il n'y a pas de nouveau stade à l'horizon à Toronto, mais l'équipe a suscité l'enthousiasme en se qualifiant pour ce 100e match historique face aux Stampeders de Calgary. La clé sera maintenant de profiter de cette erre d'aller après le match de dimanche.

«Je crois qu'il y a une réelle occasion de faire cela, a souligné Cohon. Je sais que cette semaine, ils ont déjà vendu des centaines de nouveaux abonnements de saison en vue de l'an prochain. Ils ont une opportunité de s'installer solidement au sein de la scène sportive torontoise.»

Malgré la situation enviable dans laquelle se trouve la ligue, Cohon estime qu'il en aura encore beaucoup à faire d'ici les deux saisons et plus qu'il reste à écouler à la prolongation de contrat qu'il a signée en février dernier. Cohon est devenu le commissaire de la LCF en 2007.

«Il y a beaucoup de défis à venir, à commencer par le contrat de télé, a-t-il dit en faisant allusion à l'entente de diffusion qui sera échue après la saison 2013. Il faut aussi s'assurer qu'Ottawa commence en force, et penser aux Maritimes ou à la ville de Québec à titre de 10e concession.

«Il faut aussi amener d'autres Canadiens à s'intéresser au football canadien. Il y a les jeux vidéo, le jeu virtuel.

«Je suis heureux où je suis, j'ai des défis à relever et j'espère être ici encore un bout de temps.»