NOUVELLES
23/11/2012 11:37 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

Le boxeur Hector (Macho) Camacho sera bientôt débranché, dit sa mère

SAN JUAN, Porto Rico - La mère du boxeur Hector (Macho) Camacho a déclaré vendredi soir qu'il sera débranché des appareils de survie dès que ses autres fils arriveront à l'hôpital, samedi. C'est une décision à laquelle le fils aîné de l'ex-champion du monde s'opposait jusqu'ici.

La mère de Camacho, Maria Matias, a déclaré aux journalistes réunis à l'extérieur de l'hôpital où le boxeur repose, inconscient, depuis qu'il a été atteint à la tête, qu'elle a pris la décision de demander aux médecins de débrancher son fils. L'opération se fera uniquement lorsque trois de ses fils arriveront à Porto Rico tôt samedi matin, afin qu'ils puissent le voir pour une dernière fois.

«J'ai perdu un fils il y a trois jours. Il est vivant, mais seulement grâce à une machine, a dit Matias. Mon fils n'est pas vivant. Mon fils est vivant uniquement pour les gens qui l'aiment.»

Les trois autres fils devraient arriver du continent américain vers minuit, vendredi. «D'ici à ce qu'ils arrivent, nous ne débrancherons pas la machine», a ajouté Matias.

Une autre conférence de presse est prévue samedi matin au Centro Medico, le principal centre de traitement des traumatismes de San Juan.

Plus tôt vendredi, la famille et les amis de Camacho ont participé à une veille funèbre à l'hôpital de Porto Rico où l'ancien boxeur séjourne.

La famille de Camacho ne parvenait pas jusqu'ici à s'entendre sur la pertinence de le débrancher, ont fait savoir des membres de la famille et des amis à l'Associated Press. Et ce, même si les médecins disent depuis jeudi que Camacho est dans un état de mort cérébrale.

Aida Camacho, l'une des tantes du boxeur, avait indiqué qu'une décision pourrait être prise d'ici la fin de la journée de vendredi.

L'ancien champion du monde a été atteint par balle, mardi soir, alors qu'il se trouvait avec un ami dans une voiture stationnée à l'extérieur d'un bar. L'ami a été tué. Aucun suspect n'a été mis en état d'arrestation par la police.

Entre-temps, des condoléances ont commencé à être communiquées aux membres de la famille et on a amorcé les préparatifs en vue de funérailles.