NOUVELLES
21/11/2012 01:09 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Tournée - Nouvelle-Zélande: l'IRB fait appel pour la suspension de Thomson

L'IRB, organe suprême du rugby, a annoncé mercredi qu'il faisait appel de la suspension d'une semaine du Néo-Zélandais Adam Thomson, jugée trop faible alors que le 3e ligne avait marché sur la tête d'un adversaire écossais il y a deux semaines.

"L'IRB croit fermement que la sanction d'une semaine est démesurément clémente (...) et pense qu'il est dans le meilleur intérêt du jeu et de son intégrité que soit exercé son droit à faire appel de la décision concernant Thomson", a indiqué l'instance dans un communiqué.

Thomson avait été entendu et sanctionné par une commission de discipline du comité de six nations, à laquelle l'IRB avait donné délégation pour les matches des tournées de novembre disputés en Europe.

Aucune date pour le jugement en appel n'a été donnée.

Le joueur avait reçu un carton jaune en Ecosse pour avoir marché sur la tête du 3e ligne Alasdair Strokosch, lors de la victoire des All Blacks (51-22).

Thomson avait manqué le test-match contre l'Italie à Rome, mais pourrait de nouveau être aligné face au pays de Galles, samedi prochain, puis contre l'Angleterre à Twickenham, le 1er décembre.

La clémence de cette sanction avait déclenché de nombreuses critiques, notamment sur les réseaux sociaux, poussant le président du comité exécutif de l'IRB Brett Gosper à déclarer que l'organisme allait "réexaminer l'affaire".

Strokosch avait affirmé de son côté que le geste lui avait paru involontaire et qu'il l'avait à peine ressenti.

Par ailleurs, le 2e ligne australien Rob Simmons a fait appel de sa suspension de huit semaines pour un plaquage dangereux lors de la défaite des Wallabies en France le 10 novembre (33-6), a indiqué mercredi le Comité des six nations.

jmt-bpa/gd