DIVERTISSEMENT
21/11/2012 05:23 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Patrick Norman et Guy Latraverse sont honorés au gala de la SOCAN (VIDÉO)

Agence QMI

MONTRÉAL - Le vétéran de la scène country Patrick Norman et l'agent et producteur Guy Latraverse ont été honorés, mercredi soir, à Montréal, dans le cadre du 23e Gala annuel de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN).

Le gala animé par le conteur Michel Faubert a récompensé auteurs, compositeurs et éditeurs s’étant distingués durant l’année 2011 dans différents genres musicaux tels la musique populaire, de concert, du monde ainsi que la musique de film et de télévision.

Le président de la SOCAN, Stan Meissner, a déclaré au début des festivités que le gala de Montréal s'attarde à l'«intense créativité musicale» des auteurs.

Il a fait valoir que l'événement est l'occasion de célébrer, mais que chacun est conscient des défis dans un contexte d'«érosion constante» de la valeur et du respect des droits d’auteur.

Patrick Norman, grand nom de la scène country depuis plus de quatre décennies, a reçu le Prix Excellence.

Le Prix Hommage a été remis à Guy Latraverse, vu comme un «pionnier» de la production musicale au Québec doublé d'un agent et imprésario à succès et d'un «grand amant de la chanson d’ici».

Des chansons deviennent des «Classiques» de la SOCAN, et leurs créateurs Laurence Jalbert et son coauteur Pierre Carter («Au nom de la raison»), François Cousineau et Marcel Lefebvre («Un jour il viendra mon amour»), Manuel Tadros («C'est zéro»), Renée Martel («J'ai un amour qui ne veut pas mourir») et Louise Letendre («Si j'étais magicien») ont tous eu la confirmation officielle que leurs oeuvres ont tourné plus de 25 000 fois à la radio.

Parmi les auteurs des dix chansons les plus populaires en 2011 figurent Michel Rivard («Chez nous avant la nuit»), Marie-Mai, Fred St-Gelais et Rob Wells («Comme avant»), Frédérick Baron et Céline Dion («Entre deux mondes»), Francis Collard et Nelson Minville («Fruits défendus»), Stefie Shock et Martin Tétreault («Un jour sur deux»), Vincent Vallières («On va s'aimer encore»), ainsi qu’une deuxième fois Marie-Mai et Fred St-Gelais, cette fois avec leurs coauteurs Martin Bachand et Marc Dupré («Si on changeait»).

Côté musique du monde, Élage Diouf recevait le Prix Hagood-Hardy, et le travail de la compositrice de réputation internationale Ana Sokolovic a été souligné dans la catégorie nouvelle musique classique.

Mathieu Jomphe-Lépine, qui cumule les succès auprès de vedettes américaines comme Britney Spears, obtenait le Prix international, soulignant le succès d’un répertoire ayant beaucoup rayonné à l’étranger.

Les compositeurs de musique de cinéma et télévision ont aussi obtenu leurs lauriers, avec des honneurs rendus à James Gelfand, Paul-Étienne Côté, Raymond Fabi, Anthony Rozankovic, Philippe Leduc, Lance Neveu et Kevin Tighe.

Karl Wolf se voyait décerner le prix pour la meilleure chanson anglophone («Hurting») et Louis Côté et K-Maro celui de la chanson internationale («Je sais»).

La SOCAN représente les droits d'exécution musicale canadiens de millions de créateurs et d’éditeurs de musique au pays et à travers le monde.

La SOCAN compte plus de 110 000 membres canadiens.