NOUVELLES
21/11/2012 04:56 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Maintient de la taxe santé: la pilule ne passe pas disent des femmes

Le budget Marceau soulève la colère de plusieurs groupes de femmes. Une centaine d'entre elles ont manifesté mercredi midi devant l'Assemblée nationale, à Québec.

Ces femmes, qui scandaient « la pilule ne passe pas », en veulent au ministre des Finances, Nicolas Marceau, qui maintient la taxe santé dans son budget présenté mardi. Le ministre veut faire payer les contribuables selon leur revenu.

Le Parti québécois avait pourtant promis d'abolir cette taxe lors de la dernière campagne électorale. Certaines manifestantes soutiennent que le gouvernement renie les fondements de sa politique. « C'est absolument illogique de la part du gouvernement du Parti québécois qui est supposé être un gouvernement juste. Je crois qu'il a trompé ses électeurs », affirme l'une d'elles.

Rappelons qu'à compter de 2013, plus de 4 millions de contribuables n'auront pas à payer de contribution santé ou verront leur contribution réduite.

Malgré cette situation, des manifestantes affirment qu'encore une fois, ce sont des femmes ayant déjà de la difficulté à boucler leur budget qui souffriront de cette mesure budgétaire. Elles promettent de se faire entendre à nouveau.