NOUVELLES
21/11/2012 03:15 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

L'état du boxeur Hector Camacho se dégrade après avoir été blessé par balle

SAN JUAN, Porto Rico - Hector (Macho) Camacho s'accrochait à la vie, mercredi, après avoir été atteint par balle au visage pendant qu'il se trouvait dans une voiture. On s'attendait à ce que les médecins et les membres de la famille de l'ancien champion boxeur doivent bientôt décider de le débrancher ou non des appareils de survie.

Les médecins avaient d'abord annoncé que Camacho était dans un état critique mais stable, et qu'ils s'attendaient à ce qu'il survive à ses blessures, subies mardi soir dans sa ville d'origine de Bayamon. Son état s'est toutefois détérioré pendant la nuit et son coeur s'est arrêté à un certain moment, a déclaré le Dr Ernesto Torres, directeur du centre de traumatologie Centro Medico à San Juan.

«Il lutte de minute en minute. C'est le combat le plus important de sa vie», a déclaré Torres à l'Associated Press à l'extérieur de l'hôpital qui se trouve dans la capitale portoricaine.

Les médecins tentaient d'évaluer le niveau d'activité de son cerveau, a par ailleurs expliqué Torres.

Les spécialistes consulteront ensuite d'autres médecins ainsi que la mère de Camacho. Celle-ci a pris un vol depuis New York, mercredi, afin d'être au chevet de son fils et d'aborder la possibilité qu'il soit débranché, a fait savoir Ismael Leandry, un ami de longue date et ancien gérant du boxeur qui était également présent à l'hôpital.

«Nous devons attendre de voir si 'Macho' prend du mieux. C'est une dure bataille», a déclaré Leandry à AP.

La mère de Camacho, Maria, a passé une vingtaine de minutes avec son fils et prévoyait le revoir mercredi soir, a indiqué Torres.

«Sa mère est venue et elle est atterrée, a-t-il dit. Elle sait que le pronostic n'est pas favorable du tout.»

Un filleul, Widniel Adorno, a déclaré que la famille avait discuté de la possibilité de faire un don d'organes, mais qu'aucune décision finale n'avait été prise.

Camacho, 50 ans, se trouvait à l'extérieur d'un bar dans une Ford Mustang stationnée quand on a fait feu vers son visage. Un ami qui l'accompagnait, identifié comme étant Adrian Mojica Moreno, 49 ans, a été tué. Deux agresseurs ont pris la fuite dans un VUS mais personne n'a encore été mis en état d'arrestation. Aucun motif n'a été avancé.

Camacho a été transporté d'urgence au Centro Medico, où les médecins ont initialement dit que la balle avait passé au travers sa mâchoire et s'était logée dans son épaule. Torres a expliqué que la balle a endommagé trois des quatre artères principales dans son cou et fracturé deux vertèbres. Il pourrait donc rester paralysé s'il survit.

Camacho était considéré comme un des personnages les plus controversés de la boxe, mais il était populaire auprès des amateurs et de ceux qui travaillaient en coulisses.

Le dernier combat de championnat de Camacho remonte à 1997, contre Oscar De La Hoya, qui était alors champion chez les mi-moyens. Il s'est incliné par décision unanime. Il a disputé son dernier combat au mois de mai 2010 et s'était incliné contre Saul Duran. Steve Tannenbaum, qui a été son représentant dans le passé, a déclaré que le clan Camacho envisageait de se battre à nouveau en 2013.

«Nous discutions d'un retour même à 50 ans, a-t-il dit. J'avais le sentiment qu'il en était capable.»

Né à Bayamon, Camacho a remporté des championnats du monde dans trois catégories de poids au cours des années 1980. Il a notamment disputé des combats contre Felix Trinidad, Julio Cesar Chavez et Sugar Ray Leonard. Il a une fiche en carrière de 79-6-3.

Camacho a eu des problèmes de drogues, d'alcool et d'autre nature au fil des ans. Il a été condamné en 2007 à sept ans de prison pour avoir dévalisé une boutique d'ordinateurs au Mississippi. Sa peine a été réduite à un an par la suite.

Son épouse a déposé une plainte pour violence conjugale à deux reprises à son endroit. Un divorce a suivi il y a plusieurs années.