NOUVELLES
21/11/2012 04:58 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Ligue des champions - Madrid ramène son billet de Manchester City

Le Real Madrid a validé son ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en éliminant Manchester City grâce à un nul (1-1) sur sa pelouse où le champion d'Espagne a résisté à une pression allant crescendo au fil des minutes.

La rencontre s'est déroulée selon le scenario rêvé par les champions d'Espagne, avec un but rapide de Benzema (10) qui leur a permis ensuite de laisser venir les Mancuniens pour tenter de les surprendre en contre.

Dominateurs, mais pas très souvent dangereux, les "Citizens" ont égalisé sur un penalty d'Agüero (73), assorti de l'exclusion d'Arbeloa, mais n'ont pas réussi à onze contre dix à aller chercher la victoire qui seule leur aurait laissé un espoir de qualification.

Benzema a ouvert le score d'une reprise à bout portant, seul devant le gardien Hart, sur un long centre de Di Maria, en profitant d'une énorme erreur de marquage de Maicon (10).

Quelques gestes techniques de Cristiano Ronaldo et de Benzema, aidés par les hésitations de la défense de City, son gros point faible depuis le début de la campagne de Ligue des champions avec dix buts encaissés, ont failli mettre fin au suspense en un quart d'heure.

Un lob du Portugais a notamment été sauvé sur la ligne (16), avant que les leaders de la Premier League sortent enfin la tête de l'eau. Mais la domination territoriale des joueurs de Roberto Mancini n'a pas débouché sur beaucoup d'occasions nettes, à part un tir lointain d'Agüero détourné en corner par Casillas (22). Dzeko, préféré à Tevez en attaque, n'a jamais été en position favorable.

Dès le retour des vestiaires, City a repris son siège du camp madrilène, mais malgré des munitions en quantité considérable, n'a pas souvent fait trembler Casillas, ses créateurs Silva et Nasri ayant du mal à trouver l'inspiration.

Lorsque l'occasion est venue, énorme celle-là, Aguëro l'a manquée sur une reprise à bout portant repoussée brillamment par le gardien espagnol (64).

Continuant à placer des contres, les "merengue", qui jouaient cette fois en vert, n'ont pas été loin de se mettre à l'abri sur une frappe lointaine de Cristiano Ronaldo, maladroitement repoussée par Hart (66).

Il fallut un petit coup de pouce de l'arbitre, qui siffla une faute d'Arbeloa à la lutte dans la surface avec Aguëro, pour que le suspense soit relancé à un quart d'heure de la fin.

Cette élimination au premier tour, la deuxième d'affilée, est une énorme déception pour Manchester City. L'an passé, les "Citizens" s'étaient plaints de malchance après avoir quitté la compétition avec dix points. Cette année, ils ont été incapables pour l'instant de remporter la moindre victoire.

Le Real Madrid, pas toujours souverain depuis le début de la phase de poule, a montré une grande maîtrise défensive pour obtenir le point qui lui suffisait.

fbx/gd