NOUVELLES
21/11/2012 11:10 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Les raids israéliens ont fait onze morts mercredi dans la bande de Gaza

Onze Palestiniens ont été tués dans de nouveaux raids israéliens mercredi sur la bande de Gaza, dont un enfant décédé lors d'une frappe sur l'immeuble où se trouve le bureau de l'Agence France-Presse (AFP) à Gaza, la seconde en 24 heures, selon des sources médicales.

L'enfant, Abdelrahmane Majdi Naïm, a été tué et un autre Palestinien blessé "par une frappe sur l'immeuble Naama", a précisé à l'AFP un porte-parole des services d'urgences, Achraf al-Qoudra, au lendemain d'un précédent raid sur le même bâtiment qui n'avait pas fait de victime.

Lors de la nouvelle frappe, la victime a trouvé la mort dans un bâtiment situé derrière l'immeuble Naama, selon un photographe de l'AFP qui a vu le corps de l'enfant porté par sa famille. Sa dépouille a été transportée à l'hôpital al-Chifa de la ville.

Le personnel de l'AFP ne se trouvait pas à l'intérieur.

La frappe a visé le sixième étage du bâtiment, déjà visé la veille, selon des témoins et des journalistes.

Aucun commentaire sur cette nouvelle frappe n'était disponible dans l'immediat auprès de l'armée israélienne.

Dans la journée, une fillette de quatre ans a été tuée lors d'une frappe israélienne sur le camp de réfugiés de Nusseirat, dans le centre de la bande de Gaza, six autres Palestiniens ont péri dans de raids sur la ville de Gaza et trois autres à Jabaliya et à Khan Younès.

Au moins 148 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza et un millier blessés depuis le début le 14 novembre de l'opération israélienne sur l'enclave palestinienne.

Cinq Israéliens ont été tués par des tirs palestiniens, trois le 15 novembre et deux mardi dans le sud d'Israël, dont un soldat.

bur/hj/gde