NOUVELLES
21/11/2012 07:53 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Les Etats-Unis condamnent l'attentat "terroriste" contre un bus à Tel-Aviv

Les Etats-Unis "condamnent une attaque terroriste" après l'explosion mercredi dans un bus à Tel-Aviv qui a fait au moins 17 blessés, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Washington apportera son "aide si besoin pour identifier et porter devant la justice les auteurs de l'attaque", selon le communiqué, qui réaffirme "l'engagement inébranlable (des Etats-Unis) dans la sécurité d'Israël, ainsi que son amitié et sa solidarité profondes avec le peuple israélien".

"Ces attaques contre des civils innocents sont scandaleuses", ajoutent les services du président américain Barack Obama.

Le gouvernement israélien a également parlé d'une attaque "terroriste". "Une bombe a explosé dans un bus dans le centre de Tel-Aviv. C'est une attaque terroriste", a affirmé un porte-parole du gouvernement.

Il s'agit du premier attentat à viser les transports publics israéliens depuis mars 2011.

L'explosion a eu lieu près du ministère israélien de la Défense, situé à Tel-Aviv.

Sur des images de la chaîne israélienne privée Channel 2, les vitres du bus semblaient toutes avoir été soufflées. La police a érigé un périmètre de sécurité autour du véhicule.

A Gaza, des scènes de célébrations ont éclaté après l'annonce de l'explosion, selon des journalistes. Des célébrations ont eu lieu également mercredi dans des camps de réfugiés palestiniens au Liban, ont rapporté des Palestiniens à l'AFP.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est arrivée mercredi au Caire pour des entretiens avec le président égyptien Mohamed Morsi, très engagé dans les efforts en vue d'une trêve dans le conflit de Gaza.

Mardi soir à Jérusalem, elle a jugé "essentiel d'(obtenir) une désescalade de la situation à Gaza", tout en assurant M. Netanyahu de l'engagement "inébranlable" des Etats-Unis pour la sécurité d'Israël.

Au moins 135 Palestiniens ont péri et plus d'un millier ont été blessés dans des raids aériens sur l'enclave palestinienne depuis le lancement mercredi dernier de l'opération israélienne contre les groupes armés de Gaza. Cinq Israéliens, dont un soldat, ont été tués par des tirs de roquettes palestiniennes.

are/jca