NOUVELLES
21/11/2012 07:11 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Le match de l'Action de grâce entre les Cowboys n'a rien de spécial, dit RGIII

IRVING, États-Unis - Robert Griffin III, le quart du Texas qui a remporté le trophée Heisman avec l'Université Baylor, retourne dans son état natal pour la première fois depuis qu'il est devenu un joueur professionnel. Et ce sera, pour un traditionnel match de l'Action de grâce, entre les Cowboys de Dallas et les Redskins de Washington.

Attendez un instant avant de parler d'un match dramatique et empreint d'émotion jeudi soir. La recrue des Redskins a grandi au coeur du Texas, en encourageant les Broncos de Denver.

«Ce n'est qu'un match et c'est la tâche que nous devons compléter, a laissé tomber Griffin. Nous affrontons les Cowboys de Dallas, et c'est de cette façon que je vais jouer.»

Mais attendez encore un peu avant de tirer la conclusion qu'il lèvera le nez sur une occasion assez spéciale de disputer un match qui saluera son retour à la maison. Il le sait.

«Ce sera amusant. Je vais voir beaucoup de visages familiers, a dit Griffin. C'est Cowboys-Redskins, ou Redskins-Cowboys, peu importe la façon que vous le prenez. Je suis un petit gars du Texas, je sais que la rivalité est assez intense et j'ai la chance d'y goûter.»

Griffin sait, pour des motifs mathématiques, que le match de jeudi sera un match sans lendemain pour les Redskins. Et c'est aussi le cas pour le quart des Cowboys, Tony Romo.

Les Redskins (4-6) ont préservé leurs chances de participer aux éliminatoires en écrasant les Eagles de Philadelphie 31-6 à la suite de leur semaine de congé. Griffin en a notamment profité pour réussir 14 de ses 15 tentatives de passe, dont quatre pour des touchés. Cette victoire a permis aux Cowboys (5-5) de se hisser à un demi-match des Giants de New York dans la section est de l'Association nationale. Cinq jours plus tôt, ils étaient passés très près de saborder leur saison contre les Browns de Cleveland, derniers dans leur section, qui ont finalement baissé pavillon 23-20 en prolongation.

«Ç'a commencé il y a deux semaines», a confié Romo. «Nous nous sommes baissés la tête et avons foncé, dans l'espoir d'avancer et d'enchaîner les victoires.»

Les Cowboys ont affronté les Redskins plus souvent que toute autre équipe à domicile dans le cadre du match de l'Action de grâce, et ils ont savouré la victoire à leurs six derniers affrontements. Les Cowboys tenteront également d'obtenir un quatrième gain consécutif contre les Redskins, ce qui constituerait leur plus longue séquence en huit ans.

Les Redskins n'ont toutefois pu compter sur un quart-arrière avec l'étoffe de Griffin depuis longtemps. Statistiquement, il détient une longueur d'avance sur les quatre autres recrues qui ont entamé la saison dans un poste de partant, et il est au coude-à-coude avec la majorité des vétérans. Il est l'un des six quarts avec un coefficient d'efficacité d'au moins 100, a complété 67 pour cent de ses passes pour 12 touchés et seulement trois interceptions.

Griffin pourra démontrer toutes ses aptitudes à de nombreux proches de sa ville natale de Copperas Cove, au Texas, qui seront présents au Cowboys Stadium jeudi. Ce ne sera toutefois pas une véritable première pour Griffin, puisqu'il y affiche un dossier de 1-0 après avoir battu l'Université Texas Tech dans un match en terrain neutre l'an dernier alors qu'il portait l'uniforme des Bears de Baylor. L'expérience s'était cependant terminée de façon abrupte, après qu'il eut subi une commotion cérébrale durant la partie.

«Il est un peu différent, a admis l'entraîneur-chef des Redskins Mike Shanahan. Il est détendu, peu importe où il va et avec qui il est. On dirait simplement qu'il est très détendu, calme et concentré. Il gère mieux la pression que n'importe qui.»