NOUVELLES
21/11/2012 03:26 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Le fils du militant noir Jesse Jackson démissionne du Congrès américain

Jesse Jackson Jr., fils du militant des droits civiques Jesse Jackson, a démissionné du Congrès américain mercredi alors qu'il est la cible d'une enquête pour corruption et souffre de troubles maniaco-dépressifs.

"Je suis conscient de l'enquête fédérale en cours sur mes activités, et je fais tout pour résoudre la situation, coopérer avec les enquêteurs et accepter la responsabilité de mes erreurs", écrit le démocrate, 47 ans, dans une lettre de démission au président de la Chambre des représentants.

Elu de l'Illinois (nord) depuis 1995, le démocrate est soupçonné d'avoir utilisé des fonds de campagne pour des dépenses personnelles. Il a aussi été impliqué dans la tentative de l'ex-gouverneur de l'Illinois de "vendre" le siège de sénateur de Barack Obama après son élection à la présidence en 2008.

Souffrant de troubles maniaco-dépressif, l'élu était en arrêt maladie et quasiment invisible depuis juin, mais il a été réélu dans le bastion démocrate des quartiers sud de Chicago le 6 novembre. Une élection spéciale aura lieu pour le remplacer au Congrès.

Son père, Jesse Jackson, est un militant de longue date des droits des noirs et a été candidat aux primaires présidentielles démocrates de 1984 et 1988.

mso/ico/bdx