NOUVELLES
21/11/2012 07:27 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Israël-bande de Gaza : une semaine sanglante

Le jour de l'entrée en vigueur de la trêve, 18 Palestiniens, dont un enfant, ont été tués mercredi dans les raids et 5 soldats israéliens ont été légèrement blessés par un tir de roquette dans la région d'Eshkol (sud d'Israël).

Au huitième jour de l'opération « Pilier de défense », l'immeuble abritant les bureaux de l'AFP a été visé pour la seconde fois en 24 heures.

L'armée israélienne a indiqué que 122 roquettes avaient été tirées mercredi de la bande de Gaza en direction d'Israël.

Au total, 163 Palestiniens ont été tués dans les frappes aériennes israéliennes, et 6 Israéliens, dont deux soldats, ont été victimes de tirs de roquettes dans le sud d'Israël.

Ce bilan inclut deux nouvelles victimes. Jeudi, un homme a été découvert sous les décombres de la maison familiale à Gaza et un soldat israélien a succombé à ses blessures.

1450 bombardements

L'armée israélienne a bombardé 1450 cibles depuis le début « Pilier de défense », le 14 novembre dernier.

Israël affirme avoir « éliminé » 56 militants palestiniens, dont Ahmed al Djaabari, chef de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al Kassam, tué au premier jour de l'offensive.

Les groupes armés palestiniens affirment de leur côté avoir tiré plus de 1000 roquettes en direction du territoire israélien, dont quelques-unes ont atteint la région de Tel-Aviv et Jérusalem. Une première depuis le début du conflit.

Affrontements en Cisjordanie

Par ailleurs, des affrontements ont opposé mercredi en plusieurs endroits de Cisjordanie l'armée israélienne à des Palestiniens qui manifestaient en solidarité avec leurs compatriotes de la bande de Gaza.

Deux Palestiniens ont été blessés par balle près de la prison militaire d'Ofer, près de Ramallah, selon deux membres du personnel médical.

Les trois principales villes de Cisjordanie (Ramallah, Hebron et Naplouse) ont été le théâtre de manifestations, où de jeunes Palestiniens lançaient des pierres en direction des soldats israéliens. Ces derniers ont fait usage de gaz lacrymogènes, de grenades incapacitantes, de balles en caoutchouc et de balles réelles.