NOUVELLES
21/11/2012 09:39 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Irak: le président du Parlement au Kurdistan pour atténuer les tensions

Le président du Parlement irakien devrait se rendre à Erbil jeudi pour tenter d'atténuer les tentions grandissantes entre le gouvernement central de Bagdad et la province autonome du Kurdistan, selon un communiqué.

Oussama al-Noujaifi a lancé "une initiative qui vise à rapprocher les points de vue des deux parties afin de désamorcer la crise, et éviter au pays" une nouvelle "guerre civile", a indiqué un communiqué de son cabinet.

Il a entamé "une série de réunions avec des dirigeants politiques de Bagdad et d'Erbil (la capitale du Kurdistan), afin de parvenir à des solutions fondamentales et mettre fin à la crise", précise le communiqué.

Bagdad et Erbil s'affrontent sur un certain nombre de dossiers, dont celui de l'exploitation des hydrocarbures. Le gouvernement irakien reproche ainsi au Kurdistan de signer des contrats avec des compagnies pétrolières étrangères en se passant de son accord.

Le président du Parlement, qui a rencontré mercredi le Premier ministre Nouri al-Maliki pour discuter de la crise avec le Kurdistan, devrait se rendre à Erbil jeudi pour des négociations, a indiqué un communiqué ultérieur.

L'initiative de M. Noujaifi intervient alors que des accrochages ont éclaté le 16 novembre entre les forces de sécurité de la région autonome et les forces gouvernementales dans la ville de Touz Khourmatou, que se disputent le Kurdistan et Bagdad. Les deux parties se sont ensuite mutuellement mises en garde contre tout mouvement de troupes tout en envoyant des renforts dans la ville du litige.

wd/tg/feb