Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Institut des sourds de Montréal: de présumées victimes d'agression sexuelle témoignent

D'anciens élèves de l'Institut des sourds de Montréal dénoncent les agressions sexuelles dont ils disent avoir été victimes il y a une quarantaine d'années pendant qu'ils fréquentaient cet établissement dirigé par les Clercs de Saint-Viateur.

Pour la première fois, certains ont accepté de témoigner publiquement de cette période trouble de leur enfance dans le cadre d'un reportage qui sera diffusé jeudi à l'émission Enquête.

Mise en garde : certains témoignages peuvent choquer.

En mars dernier, la Cour supérieure a autorisé un recours collectif contre 28 religieux et 6 laïcs qui travaillaient à l'Institut des sourds de Montréal. Seulement 4 ou 5 d'entre eux seraient encore vivants. Une soixantaine de victimes présumées réclament 100 000 $ chacune à la congrégation religieuse. Le recours pourrait donc atteindre quelque 6,5 millions de dollars.

L'an dernier, l'immeuble qui abritait l'Institut des sourds de Montréal a été transformé pour faire place à 320 condominiums. Évalué à 15 millions de dollars, l'immeuble a été vendu le 18 juillet 2011, selon l'acte de vente, pour la somme de 1 $. Le promoteur explique qu'il a une entente secrète avec les Clercs pour taire le montant réel de la transaction.

De leur côté, les Clercs de Saint-Viateur ont refusé la demande d'entrevue de Radio-Canada.

Le reportage complet de Johanne Faucher sera diffusé à l'émission Enquête ce jeudi à 21 h, à la télévision de Radio-Canada.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.