NOUVELLES
21/11/2012 03:34 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Heurts en Cisjordanie: près de 70 Palestiniens blessés par l'armée d'Israël

Près de 70 Palestiniens ont été blessés mercredi dans des heurts avec des soldats israéliens à Hébron et Ramallah en Cisjordanie lors de manifestations de solidarité avec Gaza, a-t-on appris auprès du Croissant rouge palestinien.

A Hébron (sud), où se sont déroulés les heurts les plus violents, 63 Palestiniens ont été blessés et hospitalisés, l'un d'eux dans un état grave, selon cette source. La plupart ont été blessés par des grenades lacrymogènes et une dizaine touchés par des balles caoutchoutées.

Selon un correspondant de l'AFP, les heurts se sont poursuivis jusqu'en soirée.

Il s'agissait de la troisième journée de violences à Hébron, où un Palestinien a été tué lundi par l'armée israélienne dans des circonstances non éclaircies.

A Ramallah, quatre jeunes Palestiniens ont été blessés, dont deux par balles, lors de heurts près d'un barrage dans le sud de Ramallah, a déclaré à l'AFP Mohamad Ayad, porte-parole du Croissant Rouge.

Une vingtaine de jeunes s'étaient rassemblés devant le barrage d'Ofer sous contrôle israélien et ont jeté des pierres en direction des militaires.

Selon des sources médicales, deux des Palestiniens blessés ont été touchés par des balles caoutchoutées et deux autres par des balles réelles.

Les manifestations de solidarité avec Gaza, où un cessez-le-feu est entré en vigueur à 19H00 GMT, sont quotidiennes dans les grandes villes de Cisjordanie, et souvent émaillées de heurts avec l'armée. Depuis le début de l'opération israélienne sur Gaza le 14 novembre, deux Palestiniens de Cisjordanie ont trouvé la mort dans ces manifestations.

Le mouvement islamiste Hamas, principal protagoniste de la confrontation actuelle, est au pouvoir dans la bande de Gaza. Le Fatah, parti dirigeant de l'Autorité palestinienne et rival du Hamas, a lui son QG à Ramallah et exerce son contrôle sur certains secteurs de Cisjordanie.

Une semaine d'hostilités entre Israël et les groupes armés de Gaza a coûté la vie à 155 Palestiniens et cinq Israéliens.

str-mab-he-cf/agr/tp