NOUVELLES
21/11/2012 06:32 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

GP du Brésil - Le Grand Prix 2011 en bref

Grand Prix du Brésil, 19e et dernière manche de la saison 2011 en Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche 27 novembre sur le circuit d'Interlagos à Sao Paulo:

Distance: 71 tours de 4,309 km soit 305,909 km

Temps: ensoleillé, chaud

Meilleur temps absolu des qualifications: Sebastian Vettel (GER/Red Bull) 1:11.918 en Q3 (moyenne: 215,696 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull)

Mark Webber (AUS/Red Bull)

2e ligne:

Jenson Button (GBR/McLaren)

Lewis Hamilton (GBR/McLaren)

Podium:

1. Mark Webber (AUS/Red Bull), les 305,909 km en 1h32:17.464

(moyenne: 198,877 km/h)

2. Sebastian Vettel (GER/Red Bull) à 16.983

3. Jenson Button (GBR/McLaren) à 27.638

Meilleur tour en course: Mark Webber (AUS/Red Bull) 1:15.324 (205,942 km/h) au 71e tour

Leaders successifs: Vettel du 1er au 16e tour, Webber au 17e et 18e, Massa au 19e et 20e tour, Vettel du 21e tour au 29e, Webber du 30e au 37e, Vettel au 38e et 39e, Webber du 40e au 58e, Vettel au 59e, Webber du 60e à l'arrivée.

Classements finaux des Championnats du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER) 392 pts, 2. Button (GBR) 270 pts, 3. Webber (AUS) 258 pts, 4. Alonso (ESP) 257 pts, 5. Hamilton (GBR) 227 pts, 6. Massa (BRA) 118 pts, 7. Rosberg (GER) 89 pts, 8. Schumacher (GER) 76 pts, etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 650 pts, 2. McLaren 497 pts, 3. Ferrari 375 pts, 4. Mercedes 165 pts, 5. Lotus-Renault 73 pts, 6. Force India 69 pts, 7. Sauber 44 pts, 8. Toro Rosso 41 pts, 9. Williams 5 pts

La course: Webber décroche son premier succès de la saison, le 7e de sa carrière, en devançant son coéquipier Vettel (2e), déjà assuré du titre de champion du monde, et Button (3e). L'Australien a tiré profit d'un problème de boîte de vitesses de Vettel alors que celui-ci, leader, le devançait. Il pourrait s'agir en fait d'une consigne d'équipe, certes autorisée, mais dont Webber ne souhaitait pas bénéficier. Le feuilleton débute au 14e tour, quand son écurie indique par radio à Vettel qu'il doit passer sa 2e vitesse plus vite. Au 26e, l'Allemand, averti d'un "ennui sérieux" avec sa boîte, est sommé de hâter ses passages en 3e, alors que tous les rapports sont finalement concernés au 28e tour. Inévitablement, Webber le dépasse lors de la 30e boucle. L'Allemand perd alors quelques secondes, qu'il reprend ensuite, au gré d'un meilleur tour en course. Commettant une erreur en fin d'épreuve, il termine à plus de 16 secondes de son coéquipier. Button, 3e, devance Alonso (4e) grâce à un joli dépassement sur ce dernier au 62e tour. Massa (5e) devient le premier pilote de la Scuderia depuis 1992 à ne pas monter sur un podium de toute la saison. Sutil, en quête d'un nouveau volant, se classe à une très belle 6e place. Il termine devant Rosberg (7e), di Resta ( 8e), Kobayashi (9e), qui comme à son habitude est revenu dans les points depuis le fond de grille, et Petrov (10e).

jf/dlo/chc