NOUVELLES
21/11/2012 05:01 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Formule 1 - Le GP de Corée du Sud encore dans le rouge

Le Grand Prix de Corée du Sud de Formule 1, en octobre, a subi une perte de 36 millions de dollars (28 M EUR), ont annoncé mercredi les organisateurs, ce qui provoque de nouvelles inquiétudes sur la tenue de l'épreuve dans les années à venir, sur le circuit de Yeongam où il se dispute depuis 2010.

Le seul motif de satisfaction est que la perte de 2012 (39,4 milliards de wons) est moins importante qu'en 2011 (61 milliards) et surtout 2010 (72,6 milliards de wons), pour l'édition inaugurale, selon les chiffres communiqués par un élu de la province de South Jeolla, dont les contribuables locaux financent largement le Grand Prix.

"Ce n'est pas parce que la perte est moins importante qu'on peut appeler la course de cette année un succès", a dit M. Seo Dong-wook, à l'agence de presse Yonhap.

"Nous allons devoir prendre des décisions radicales pour changer cela", a ajouté l'élu local.

Le gouvernement central finance aussi le GP de F1, au motif qu'il apporte des retombées, en termes d'image de marque pour le pays, et de promotion du tourisme, dans le monde entier.

Après l'édition 2011, le comité d'organisation avait menacé de se retirer du calendrier 2012 et obtenu des concessions de la part de Bernie Ecclestone, le patron de Formula One Management (FOM), le contrat étant renégocié à la baisse jusqu'en 2016, avec une option pour cinq ans de plus.

nys/gh/sm/dlo/eb