Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le directeur général d'Union Montréal démissionne

Après les départs successifs d'élus, c'est au tour du directeur général d'Union Montréal, Richard Mimeau, de démissionner.

Il a expliqué que sa décision est motivée par les réductions budgétaires que doit subir désormais le parti, dirigé pendant 11 ans par l'ex-maire Gérald Tremblay.

Une douzaine d'élus ont démissionné la semaine dernière, ce qui se traduira par une diminution d'environ 250 000 $ dans le financement d'Union Montréal, dès l'an prochain.

Richard Mimeau précise qu'il n'y a aucun lien entre son départ et les révélations émanant de la commission Charbonneau.

Fragilisé par les allégations de corruption, Union Montréal a perdu la majorité au sein du conseil municipal. Le nouveau maire, Michael Applebaum, a décidé de lui réserver une seule place au sein du conseil exécutif.

Cette crise survient dans la foulée de la démission de l'ancien maire Gérald Tremblay.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.