NOUVELLES
21/11/2012 03:24 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

Célébrations de "victoire" à Gaza après la trêve

Des célébrations ont éclaté mercredi soir dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas peu après l'entrée en vigueur à 19H00 GMT de la trêve conclue entre Israël et le mouvement islamiste palestinien, ont constaté les correspondants de l'AFP.

Des tirs de célébration, des pétards et des chants de "Allah Akbar (Dieu est grand), la résistance a triomphé" ont retenti à travers les rues du territoire palestinien, notamment par les haut-parleurs des mosquées.

Quelque 300 personnes manifestaient devant le principal hôpital de Gaza, Al-Chifa, brandissant des drapeaux palestiniens et égyptiens.

Les rues du territoire palestinien étaient désertes dans les minutes qui ont suivi l'échéance, comme depuis le début des hostilités il y a une semaine, survolées par les drones israéliens.

Après une relative accalmie dans l'après-midi, les tirs et les frappes israéliens s'étaient intensifiés jusqu'aux dernières minutes avant le cessez-le-feu.

Dans un communiqué, le Premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh, s'est dit "satisfait de l'accord et fier de notre peuple et de sa résistance", en "remerciant l'Egypte pour son rôle".

L'armée israélienne a confirmé le cessez-le-feu.

"Après une opération qui a duré huit jours, l'armée israélienne a rempli les objectifs qu'elle s'était fixés dans le cadre de l'opération 'Pilier de défense' et a infligé des dégâts considérables au Hamas et à ses capacités militaires", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"Pendant l'opération, l'armée israélienne a endommagé et détruit des éléments importants des capacités stratégiques du Hamas. Ces dernières comprennent des lance-roquettes de longue portée (plus de 40 km) et des modèles à courte et moyenne portée", a précisé le communiqué.

"Le système de défense 'Iron Dome' a atteint un très haut niveau d'interceptions réussies (84%). La capacité avec laquelle le Hamas a réussi à toucher des zones habitées s'est maintenue en-dessous de 7%", s'est félicitée l'armée.

A Tyr, dans le sud du Liban, des milliers de personnes ont paradé à travers la ville en voiture. "La résistance est la seule solution", ont-ils scandé, tandis que des feux d'artifice étaient tirés et que certains distribuaient des pâtisseries pour célébrer la trêve à Gaza.

az-my-sst/agr/tp