Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Abandon de Gutkowski, Le Cléac'h en tête

Le Polonais Zbigniew Gutkowski est devenu, mercredi, le sixième navigateur à abandonner l'édition 2012 du Vendée Globe, épreuve de voile en solitaire autour du monde.

Des ennuis d'origine électronique à bord de son voilier Energa l'ont notamment privé du pilotage automatique. Ce problème jumelé à un gennaker enroulé dans l'étai a entraîné une trajectoire imprévisible qui a rapidement semé l'inquiétude chez les observateurs.

« J'ai fait tout ce que je pouvais pour réparer les problèmes électroniques depuis quelques jours, mais je ne peux pas continuer comme ça. N'ayant aucun pilote automatique signifie que je ne peux pas courir, et si je ne peux pas courir, je dois abandonner », explique le Polonais sur le site officiel du Vendée Globe.

Quinzième et dernier de la course, celui que l'on surnomme « Gutek » accusait un retard de 1758 milles nautiques sur le meneur de l'épreuve, le Français Armel Le Cléac'h à la barre de Banque Populaire.

Depuis le départ de la compétition le 10 novembre, Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel), Louis Burton (Bureau Vallée), Samantha Davies (Savéol) et Jérémie Beyou (Maître CoQ) ont aussi regagné la terre ferme.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.