NOUVELLES
20/11/2012 08:37 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Un responsable de l'ONU veut que les É-U bloquent les référendums pro-marijuana

VIENNE, Autriche - Le chef d'une agence de surveillance des drogues des Nations unies a pressé mardi les autorités fédérales américaines de contester les référendums des États du Colorado et de Washington qui ont donné l'aval à la décriminalisation de petites quantités de marijuana pour les adultes de plus de 21 ans.

Raymond Yans, qui est à la tête de l'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), a déclaré que les référendums envoyaient un mauvais message au reste du pays et à l'étranger.

En entrevue à l'Associated Press mardi, il a dit espérer que le procureur général des États-Unis, Eric Holder, prendrait les mesures nécessaires pour s'assurer que la possession de marijuana reste illégale partout aux États-Unis.

Les deux États attendent de savoir si le département de la Justice exercera son autorité sur leur loi sur les drogues avant de réglementer et de taxer le produit.

L'OICS n'a aucune autorité pour faire appliquer les lois.