NOUVELLES
20/11/2012 04:38 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Syrie : Ban Ki-moon craint un "champ de bataille régional"

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a redouté mardi depuis le Caire que la "militarisation continue" du conflit en Syrie n'en fasse un "champ de bataille régional".

"Nous sommes profondément préoccupés par la militarisation continue du conflit, les violations abominables des droits de l'Homme et le risque de voir la Syrie devenir un champ de bataille régional avec la violence qui s'intensifie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

M. Ban a pressé la communauté internationale de soutenir les efforts de l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi en vue d'une solution politique "qui réponde aux aspirations légitimes du peuple syrien".

Face à une "situation humanitaire qui se dégrade", il a appelé la communauté internationale à intensifier son aide, notamment pour les pays voisins qui font face à un afflux de réfugiés.

M. Ban se trouve au Caire dans le cadre d'une tournée régionale centrée sur le conflit de Gaza, qui doit le conduire également en Israël et en Cisjordanie.

Il s'exprimait au côté du secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, qui doit se rendre de son côté dans la journée à Gaza à la tête d'une délégation ministérielle de cette institution.

cr/hj