NOUVELLES
20/11/2012 11:21 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Russie: les supporteurs violents seront traduits devant les tribunaux

La Première ligue de football russe a annoncé mardi qu'elle traduira désormais devant les tribunaux les supporteurs fauteurs de troubles, trois jours après les incidents du match Dynamo Moscou-Zenit Saint-Pétersbourg.

Des mesures pour améliorer la sécurité dans le football et responsabiliser les clubs ont été dévoilées à l'issue d'une réunion extraordinaire mardi de la Première ligue russe par son responsable Sergei Pryadkin.

Ainsi, les clubs seront dorénavant responsables de la vente des billets à leurs supporteurs, à domicile comme en déplacement, et de leur comportement avant, pendant et après les matches.

La Ligue a également décidé de donner suite à l'annonce du Premier ministre de poursuivre systématiquement les fauteurs de troubles et de les traduire devant les tribunaux.

Le 17 novembre, la rencontre Dynamo Moscou-Zenit Saint-Pétersbourg avait été arrêtée à la 36e minute après la blessure du gardien du Dynamo, Anton Shunin, par un pétard lancé depuis la tribune des supporteurs du Zenit.

Après le match, le police avait interpellé 53 supporteurs du club de Saint-Pétersbourg.

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, avait estimé lundi que le supporteur du Zenit Saint-Pétersbourg qui a blessé le gardien de but devait aller en prison, alors que des investigations sont en cours.

"Il faut effectuer des changements dans la législation de manière à prévenir de tels délits", avait-il ajouté.

Ces mesures devront être approuvées par la Fédération russe de football.

bur/gd/chc