NOUVELLES
20/11/2012 03:05 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

RDC: Washington demande au Rwanda d'oeuvrer à un retrait des rebelles à Goma

La diplomatie américaine a condamné mardi la prise par des rebelles congolais de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), et a demandé au Rwanda voisin, accusé de soutenir ces mutins, d'oeuvrer pour qu'ils se retirent de cette ville.

"Nous condamnons l'offensive en cours (des rebelles) du M23 et le fait qu'ils ont pris Goma est une violation de la souveraineté de la RDC (...) Nous pensons que le Rwanda doit user de son influence pour démilitariser la situation, amener le M23 à se retirer et faire en sorte qu'il ne bénéficie plus de soutien extérieur", a réagi la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

La rébellion du M23 a pris mardi Goma, capitale de la province congolaise du Nord-Kivu, où elle combat l'armée de RDC depuis le printemps. Goma se trouve à la frontière entre la RDC et le Rwanda. Kinshasa et l'ONU accusent Kigali de soutenir le M23, des rebelles intégrés à l'armée de la RDC en 2009 à l'issue d'un accord de paix, mais dont la non application par le gouvernement congolais, selon eux, a entraîné leur mutinerie.

Longtemps alliés au Rwanda du président Paul Kagame, les Etats-Unis ont commencé cet été à rompre leur idylle avec Kigali, réduisant leur modeste aide militaire et accusant de plus en plus ouvertement le Rwanda de soutenir le M23, ce que Kigali dément.

nr/bdx