Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nouvelle éruption d'un volcan en Nouvelle-Zélande

Un volcan en Nouvelle-Zélande a été le théâtre d'une deuxième éruption en moins de quatre mois, propulsant un nuage de cendre noire jusqu'à environ trois kilomètres dans le ciel.

Les autorités ont interdit le passage d'avions au-dessus du mont Tongariro, au centre de l'île du Nord, à la suite de l'éruption, mercredi après-midi. Des scientifiques ont indiqué que l'éruption n'a pas provoqué de dommages ni la fermeture de routes, et que les avions pouvaient contourner la montagne.

Le volcanologue Tony Hurst a déclaré que l'éruption n'était pas prévue. Par contre, des scientifiques avaient placé le niveau d'alerte un peu plus haut à la suite de sa première éruption en plus d'un siècle en août dernier.

M. Hurst a mentionné que la cendre noire indiquait que la pression du magma dans les zones souterraines profondes a provoqué l'éruption. Une éruption provoquée par la vapeur produit habituellement de la cendre blanche.

Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.