NOUVELLES
20/11/2012 01:19 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

L'UPAC perquisitionne les anciens bureaux du parti PRO des Lavallois

MONTRÉAL - L'Unité permanente anticorruption a frappé à Laval, mardi, dans les bureaux du défunt parti PRO des Lavallois - Équipe Vaillancourt.

Aucune arrestation n'était prévue dans le cadre de l'opération de mardi.

L'Unité n'en est pas à sa première frappe à Laval, une ville qui a vu l'ex-maire Gilles Vaillancourt démissionner après avoir été visité à plusieurs reprises par des enquêteurs. Ces perquisitions se déroulent toujours dans le cadre d'une enquête en lien avec des soupçons de malversations politiques.

Le conseil général du parti avait décidé de façon unanime de dissoudre la formation politique lors d'une réunion lundi. Les 20 conseillers siègent dorénavant à titre d'indépendants au conseil municipal de Laval.

La dissolution de l'ancien parti du maire Vaillancourt a sans doute amené l'UPAC à revisiter les bureaux du parti PRO des Lavallois, puisque les documents sensibles auraient pu être détruits à tout moment avec la fin des activités de la formation politique.

Le maire Vaillancourt a rendu les armes dans la controverse le 9 novembre dernier, après 23 ans à la tête de la troisième plus grande ville du Québec.