NOUVELLES
20/11/2012 03:01 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

L'ex-premier ministre croate Sanader condamné à 10 ans de prison pour corruption

ZAGREB, Croatie - L'ancien premier ministre croate Ivo Sanader a été condamné mardi à dix ans de prison pour corruption. Ses avocat ont aussitôt annoncé qu'il porterait sa cause en appel.

Ivo Sanader, 59 ans, a occupé la fonction de premier ministre de 2004 à 2009. Il est le plus haut dirigeant de l'ancien gouvernement croate à être traduit en justice, alors que la Croatie tente d'éradiquer la corruption, comme l'exige l'Union européenne, que la Croatie doit intégrer en juillet 2013.

Les juges ont reconnu l'ancien premier ministre coupable d'avoir touché 10 millions d'euros de pots-de-vin de la part de la société pétrolière hongroise MOL en échange du contrôle de la société d'État croate INA.

Ivo Sanader a aussi été reconnu coupable d'avoir reçu 545 000 euros de commissions de la banque autrichienne Hypo Alpe Adria pour l'avoir aidée à obtenir un contrat pour un crédit de plusieurs millions d'euros en 1994-95, et de lui avoir ainsi permis d'accéder à une position dominante en Croatie.

M. Sanader n'a pas réagi à l'annonce de sa condamnation. «Comprenez-vous le verdict?», lui a demandé le juge Ivan Turdic. «Vous avez été reconnu coupable des deux chefs d'accusations», a ajouté le magistrat, en précisant que «rien n'a influencé la décision du tribunal, qui s'est appuyé sur les preuves présentées à la cour».

Ivo Sanader avait subitement démissionné de son poste de premier ministre le 1er juillet 2009. Tout au long de son procès, qui a duré un an, il n'a cessé de clamer son innocence et de dénoncer un procès politique destiné, selon lui, à l'empêcher de revenir à la tête du pays.

Il a été arrêté en Autriche en décembre 2010 en vertu d'un mandat d'arrêt international des autorités croates, qui le soupçonnaient de vouloir s'exiler aux États-Unis.