NOUVELLES
20/11/2012 10:02 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Le fondateur de l'antivirus McAfee raconte observer la police chez lui au Belize

SAN PEDRO, Belize - Le fondateur d'une compagnie de logiciels soutient se cacher en public, portant des costumes alors qu'il regarde des policiers et des journalistes surveiller sa demeure — et raconte ses expériences sur son blog.

Lors des plus récents revirements de situation dans un dossier hautement médiatisé, John McAfee a commencé à écrire son propre blogue, dans lequel il décrit sa vie en cavale après que la police du Belize l'eut qualifié de «personne d'intérêt» dans le dossier du meurtre de son compatriote américain Gregory Viant Faull et lui ait demandé de se rendre afin d'être interrogé.

Lors d'entrevues téléphoniques accordées à l'Associated Press, M. McAfee n'a jamais mentionné où il se cachait. Cependant, dans une version de son blogue écrite cette semaine, il soutient s'être déguisé en marchand de rue crasseux et en bruyant touriste allemand. Il ajoute avoir approché un journaliste de l'Associated Press surveillant son domicile de l'île des Caraïbes d'Ambergris Caye, et de lui avoir presque vendu une sculpture en bois.

Il est difficile de séparer la réalité de la fiction dans ce dossier, mais une chose est claire — il y a rarement eu des couvertures aussi détaillées sur un homme en cavale depuis la célèbre poursuite en voiture entre la police et O.J. Simpson en 1994, et la majorité des informations proviennent de M. McAfee lui-même.

M. McAfee, créateur du logiciel antivirus McAfee, a un mode de vie excentrique depuis qu'il a vendu ses actions de la compagnie qui porte son nom, au début des années 1990. Il a déménagé au Belize il y a environ trois ans afin de réduire son taux d'imposition.