NOUVELLES
20/11/2012 01:45 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Le corridor de sécurité peu respecté par les automobilistes

Les policiers de Québec ont intercepté une trentaine de conducteurs qui ne respectaient pas la nouvelle règle du corridor de sécurité lors d'une opération de sensibilisation sur le boulevard Laurier, mardi matin.

Vingt-huit véhicules ont été interceptés de 9 h à 11 h, entre l'autoroute Robert-Bourassa et l'avenue des Gouverneurs. Les policiers ont remis des constats d'infraction à 5 conducteurs, les 23 autres ont reçu des avertissements.

La mesure, qui est entrée en vigueur le 5 août dernier, oblige les conducteurs à créer un corridor de sécurité en ralentissant et en s'éloignant d'un véhicule d'utilité ou d'urgence immobilisé en bordure de la route pour assurer la sécurité des travailleurs sur place.

« On constate qu'il y a beaucoup de gens qui ne sont pas au courant de cette nouvelle loi », note Catherine Viel, porte-parole du service de police de la Ville de Québec.

Au cours des derniers mois, deux policiers et quatre signaleurs auraient perdu la vie au Québec parce que ce corridor de sécurité n'a pas été respecté.

Les conducteurs fautifs s'exposent à une amende de 200 $ et quatre points d'inaptitude.

Les policiers ont profité de la présence d'une équipe des travaux publics de la Ville de Québec à l'angle du boulevard Laurier et de l'autoroute Robert-Bourassa pour mener leur opération. Ils ont également simulé des interceptions policières.

Les policiers prévoient mener d'autres opérations semblables au cours des prochains jours.