NOUVELLES
20/11/2012 01:56 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Irak: plus de 5 millions d'enfants privés de leurs droits fondamentaux (ONU)

Plus de cinq millions d'enfants en Irak sont privés de leurs "droits fondamentaux", ont indiqué mardi les Nations unies dans un communiqué, appelant à des actions urgentes pour remédier à cette situation.

"Un tiers des enfants en Irak, 5,3 millions d'enfants, sont toujours privés de droits fondamentaux", a déclaré le représentant pour l'Irak du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), Marzio Babille, cité par le communiqué.

L'accès inadéquat aux soins de santé, le manque d'accès à une éducation de qualité, les violences dont sont victimes les enfants à l'école et au sein de leur famille, le traumatisme psychologique causé par des années de violences constituent autant de violations des droits fondamentaux de l'enfant en Irak, précise le communiqué.

"L'UNICEF appelle tous les responsables --du gouvernement, de la société civile, du secteur privé et de la communauté internationale-- à investir de façon urgente dans ces enfants pour (assurer) le respect de leur dignité et leur donner une chance (...) de devenir les jeunes citoyens sains et productifs de la nouvelle Irak", a ajouté M. Babille.

L'Irak a connu plusieurs décennies de guerre et de sanctions sous Saddam Hussein, avant de plonger dans un conflit confessionnel sanglant durant les années qui ont suivi l'invasion américaine et la chute du dictateur en 2003.

Les populations vulnérables -- les veuves, les enfants, les populations déplacées par les violences -- souffrent particulièrement du manque cruel d'infrastructures et de services de base.

wd/tg/feb