NOUVELLES
20/11/2012 10:29 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

George Weston hausse son dividende malgré un recul de son bénéfice trimestriel

TORONTO - Le boulanger et épicier George Weston (TSX:WN) a haussé son dividende trimestriel d'environ 5,6 pour cent malgré le recul de son bénéfice pour le troisième trimestre et la suppression de centaines d'emplois au sein de ses épiceries Loblaws.

«Comme nous l'avions prévu, le troisième trimestre de 2012 a continué à être difficile pour les deux secteurs d'exploitation de notre société», a déclaré le président de Weston, Pavi Binning, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

La société torontoise, qui contrôle la chaîne d'épiceries Loblaws (TSX:L) et les activités de boulangerie Weston Foods, a malgré tout choisi d'augmenter son dividende trimestriel de 2 cents par action à 38 cents.

Questionné quant à savoir si la hausse du dividende témoignait d'un changement de philosophie sur l'utilisation que fait Weston de l'argent comptant sur son bilan, M. Binning a fait remarquer que le dividende était stable depuis quelques années «et nous sentions que le moment était bon pour l'augmenter, mais cela n'aura pas d'impact sur la façon dont nous déployons notre argent à l'avenir».

La division de la boulangerie Weston Foods a livré de meilleurs résultats pour le trimestre, sa performance d'exploitation ayant bénéficié d'une baisse des coûts des intrants, a noté M. Binning, tout en ajoutant que les ventes avaient légèrement reculé en conséquence du manque du vigueur du marché de la boulangerie.

«Loblaw a vu une amélioration de ses ventes. Cependant, comme elle l'avait déjà indiqué, elle a affiché un déclin de la performance ajustée de ses activités attribuable aux investissements dans le travail et aux coûts des technologies de l'information et des chaînes d'approvisionnement.»

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a reculé à 160 millions $, ou 1,14 $ par action, au plus récent trimestre terminé le 6 octobre, par rapport à celui de 264 millions $, ou 1,94 $ par action, affiché pour la même période un an plus tôt.

George Weston s'est malgré tout améliorée sur le plan du bénéfice ajusté, tout en prévenant que son résultat pour l'ensemble de l'exercice 2012 serait plus faible que celui de l'an dernier.

Le bénéfice ajusté du plus récent trimestre s'est établi à 1,49 $ par action, ce qui représente une hausse de cinq cents par action par rapport à l'année dernière. George Weston a attribué la hausse de son bénéfice ajusté à des éléments fiscaux, ce qui a été partiellement compensé par la performance d'exploitation des Compagnies Loblaw.

Le chiffre d'affaires de George Weston a progressé d'un pour cent pour atteindre 10,16 milliards $, contre 10,06 milliards $ un an plus tôt.

Le bénéfice ajusté a surpassé les attentes des analystes interrogés par la firme Thomson Reuters, qui prévoyaient un bénéfice par action de 1,41 $ à partir de revenus de 10,2 milliards $ US.

Après la fin du troisième trimestre, Loblaw a annoncé un plan pour supprimer un certain nombre d'emplois à son siège social et certains postes administratifs. Le nombre d'emplois touchés devrait être d'approximativement 700. Loblaw s'attend à inscrire une charge de 60 millions $ au quatrième trimestre en lien avec ces réductions prévues.

L'action de George Weston a cédé mardi 66 cents à la Bourse de Toronto et clôturé à 63,40 $.